BEGIN:VCALENDAR VERSION:2.0 PRODID:-//SPIP/Plugin Agenda//NONSGML v1.0//FR X-WR-TIMEZONE:Europe/Paris CALSCALE:GREGORIAN X-WR-CALNAME;VALUE=TEXT:Soutenance de Thèse de Maëlis Piquemal -- Unité Mixte de Physique CNRS/Thales X-WR-RELCALID:https://www.cnrs-thales.fr/spip.php?article354 BEGIN:VEVENT SUMMARY:Soutenance de Thèse de Maëlis Piquemal UID:20180314T175632Z-a354-e62@https://www.cnrs-thales.fr DTSTAMP:20180314T175632Z DTSTART:20180326T120000Z DTEND:20180326T150000Z CREATED:20180314T175632Z LAST-MODIFIED:20180314T165641Z LOCATION:Auditorium Thales ORGANIZER;CN=CNRS-Thales[:mailto:richard.mattana@cnrs-thales.fr] ATTENDEE:Maëlis Piquemal DESCRIPTION:Ces dernières années\, une nouvelle catégorie de matériaux à fort potentiel a émergé : les matériaux bidimensionnels (2D). Leur combinaison via la fabrication d'hétérostructures et la capacité d'avoir un contrôle de leur épaisseur à l'échelle atomique pourrait devenir un atout majeur en électronique et plus particulièrement en spintronique. L'objectif de cette thèse a été l'étude de l'intégration et la démonstration du potentiel en termes de fonctionnalités et de performances de ces nouveaux matériaux 2D au sein de jonctions tunnel magnétiques (MTJs)\, le dispositif prototype de la spintronique. Lors de cette thèse\, nous avons pu montrer que l’intégration du graphène (une couche d’un atome d’épaisseur de graphite) et du nitrure de bore hexagonal h-BN (isolant isomorphe du graphène) dans des MTJs via la croissance directe par CVD est un procédé privilégié pour tirer pleinement profit de leurs propriétés. Les résultats obtenus de forte magnétorésistance et de filtrage en spin laissent entrevoir le fort potentiel du graphène\, du h-BN mais aussi des autres nouveaux matériaux 2D à venir pour les MTJs. Ces études ouvrent une nouvelle voie d’exploration pour les MTJs : les 2D-MTJs. CATEGORIES:Soutenance de Thèse de Maëlis Piquemal URL:https://www.cnrs-thales.fr/spip.php?article354&id_evenement=62 STATUS:CONFIRMED END:VEVENT END:VCALENDAR