Accueil > À la une

Couples auto-induits sur l’aimantation d’une couche magnétique

Les matériaux magnétiques habituels de la spintronique, tels que Co ou Fe, possèdent un petit Couplage Spin-Orbite (SOC). Pour compenser ce défaut, on utilise le fort SOC d’une couche externe de métal lourd, par exemple un métal non-magnétique à électrons 5d comme Pt, pour créer un courant de spin par SOC dans le métal lourd, l’injecter dans le magnétique et créer un couple dit SOT sur son aimantation. The auteurs montrent que, dans certaines conditions de brisure de symétrie d’inversion, des alliages ferrimagnétiques GdFCo, où Gd introduit des électrons 5d à fort SOC, permettent de créer de très forts courants de spin internes à GdFeCo, 20 fois le Pt, et des couples SOT auto-induits sur leur aimantation sans recours à un matériau externe.

Référence :
Current-induced spin torques on single GdFeCo magnetic layers, Advanced Materials 2021
arXiv

Communiqué INP